Catégories Blog-notes

100 jours de droite au Capitole : solidarité en berne


Tououse antisocial

Je ne suis pas un politique ambidextre. Je fais toujours la différence entre la droite et la gauche.
Mais je sais que nombreux sont celles et ceux qui pensent que les deux cotés de l’échiquier politique ont fini par se rejoindre : pour eux les différences n’existent plus.
Pour prouver le contraire je les invite à regarder la liste des premières décisions prises par la droite toulousaine dans ses 100 premiers jours au Capitole.
Alors que la gauche, autour de Pierre Cohen avait fait de la justice sociale, de l’équité et du pouvoir d’achat la pierre angulaire de son action, la droite, fidèle il est vrai à ses valeurs, ne se trompe pas sur ses fondamentaux :
– suppression du marché des précaires
– augmentation des tarifs du CLAE
– augmentation probable des tarifs de Tisséo
– suppression de la vaccination gratuite des chiens de SDF
– retour des passes droits dans les attributions
– annonce de baisse de subventions aux associations
– modification du régime indemnitaire des agents municipaux et suppression de la prime transport
… autant de premières mesures qui annoncent le plan de casse antisocial que la droite prépare sous couvert d’une situation financière décrite comme catastrophique alors qu’il s’agit du choix idéologique d’un retour en arrière programmé.
Conclusion, 100 jours d’une politique antisociale

1 commentaire

Laisser un commentaire

  • Guerin

    Mimétisme et parallélisme de forme à Cugnaux les mêmes votes produisent les mêmes effets….
    Fermeture définitive de la piscine municipale 1,8M€ à la poubelle dont les subventions du département… Annulation du parcours culturel et de l’exposition Jaurès, hausse du tarif cantine pour les catégories les plus défavorises, prochaine hausse du clae, invasion des services par les adjoints et récupération de leur bureau…..mépris de l’opposition je crains que nous ne soyons qu’au début de grands moments….