Bilan sportif

565880FinaleCDLJrmeJacques22

Mon bilan … pas de santé, je vous rassure elle est excellente. Bilan politique plutôt. A moins d’un an de la prochaine élection municipale, pourquoi ne pas présenter un premier bilan de mon action municipale ?

Pierre Cohen m’a confié la délégation des sports et des loisirs.Aujourd’hui parlons sport, j’aurais l’occasion de revenir plus tard sur la partie loisirs.
Tout d’abord un préalable. La gauche municipale a critiqué bien des aspects des trente sept années de gestion de droite. L’état déplorable du patrimoine scolaire, l’absence d’ambition sur les transports en commun, la politique du logement inexistante, … fort heureusement je dois avoir l’honnêteté de reconnaître que le sport a échappé à ce marasme général.
Des installations de qualité, des équipes de professionnels qualifiés, disponibles et motivés, des associations nombreuses, … toutes les conditions réunies pour faire de Toulouse la grande ville sportive qu’elle est.
Depuis cinq ans, j’ai travaillé autour de quatre grandes orientations : soutenir la vie associative et amplifier l’aide que nous apportons au fonctionnement des clubs ; permettre une meilleure coordination entre les disciplines et favoriser la concertation entre la ville et la famille sportive toulousaine ; entretenir, développer, réhabiliter ou construire des installations sportives toujours plus performantes ;  favoriser la pratique du sport loisir.
SOUTENIR LA VIE ASSOCIATIVE SPORTIVE
• L’enveloppe financière consacrée aux subventions des clubs amateurs à été doublée dés le début du mandat. Nous avons accordé la priorité de cette revalorisation aux clubs structurants (en particulier ceux qui disposent d’une importante école de sport), aux clubs féminins et au handisport.
• Un club féminin – TMB Basket – a bénéficié d’un soutien particulier pour accéder au plus haut niveau de sa discipline et rejoindre les clubs élites masculins.
• Les subventions consacrées aux événements sportifs ont été progressivement réorientées au profit du fonctionnement quotidien. En effet la ville de Toulouse n’a pas à se substituer aux fédérations sportives pour porter  financièrement l’organisation des compétitions et des championnats
FAVORISER LA CONCERTATION
• Le Parlement du Sport, structure de démocratie participative, a été créé. Il réunit la famille toulousaine du sport : les clubs sportifs, les fédérations, les fédérations scolaires et universitaires, la médecine du sport, etc. Inscrit dans le dispositif de démocratie locale, son objectif est d’échanger, de partager des expériences, de débattre, pour réfléchir à des propositions collectives. Espace d’expertise, d’entraide et de ressource, ce laboratoire travaille à l’optimisation de l’utilisation des installations sportives, à la promotion du sport vers tous les publics, à encourager le bénévolat.
• Le Centre de ressources du Parlement du sport programme des rencontres thématiques pour permettre aux clubs de disposer d’informations pertinentes en rapport avec leur projet sportif : la Convention collective du Sport, le Service Civique, la subvention CNDS, la responsabilité du dirigeant associatif, la communication…
• Une lettre d’information – newsletter – a été créée en complément du Parlement du Sport. Elle parvient tous les 15 jours à l’ensemble des clubs et au-delà à toutes celles et tous ceux qui s’intéressent au sport toulousain
DES INSTALLATIONS SPORTIVES PLUS PERFORMANTES
• Au-delà de l’entretien quotidien et des petites réparations, les installations sportives ont été l’objet de procédures de mutualisation et d’optimisation. Par exemple, les créneaux d’ouverture de nombreuses installations sportives ont été étendus pour permettre une plus large utilisation.
• Des programmes de réhabilitation ont été lancés :
– Rénovation du Stadium pour accueillir l’Euro 2016 et des spectacles musicaux
– Démolition et reconstruction du Gymnase de L’Hers
– Rénovation et extension du Gymnase de Rangueil pour en faire un équipement dédié à la gymnastique
– Le complexe patinoire-piscine Alex Jany a été ouvert en 2012
– La piscine Job a été ouverte en 2012
– Un audit d’implantation des piscines à l’échelle de la métropole a été réalisé. Il permettra dès 2014 la mise en place d’un plan piscine à l’échelle de l’agglomération.
– La rénovation-reconstruction du Complexe Sportif Arnauné a été entreprise pour pouvoir disposer d’un stade de rugby-foot de 10 000 places
– Le complexe sportif Daniel Faucher a été acquis par la ville pour insérer ses installations sportives dans le projet de réhabilitation de l’Ile du Ramier
– Un vaste plan de construction de terrains synthétiques a été développé. Deux à trois terrains sont aménagés chaque année. A la fin du mandat, chaque club de quartier structurant disposera d’un terrain synthétique dans ses installations.
FAVORISER LA PRATIQUE DU SPORT LOISIRS
• La création d’équipements destinés à la pratique du sport loisirs a été une priorité du mandat
• Un Plan Pluriannuel d’investissements pour la création ou la rénovation de City stades a été mis en place : Ces équipements installés sur l’ensemble de la ville, ouverts à tous, permettent la pratique en accès libre de plusieurs disciplines : skate, tennis, football, volley, basket, hand, hockey, athlétisme, pétanque … .  Chaque année 500 000 euros sont consacrés à ce plan.
• Un équipement dédié à la pratique des sports urbains – Bowl – est en cours d’aménagement aux Ponts Jumeaux
• Les créneaux d’occupations des piscines ont été complètement revus. Désormais le temps d’ouverture au public est de plus de 60 %.
• Des événements consacrés à la pratique sportive sont désormais organisés chaque année par la municipalité en complément de manifestations sportives associatives : la Foulée des Mille Pattes, le Festoval …
CHIFFRES CLÉS
• La fréquentation des installations sportives a augmenté de 15 % depuis 2008
• 400 000 heures par an d’utilisation des installations sportives
• Plus de 500 stages sportifs sont organisés chaque année par la ville pour près de 15000 toulousains
• 7 millions d’euros de subventions sont distribués chaque année aux clubs toulousains
• Le budget des sports de la Ville de Toulouse est de 44 millions d’euros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *