CONTACTEZ-MOI

18 réflexions au sujet de « CONTACTEZ-MOI »

  1. Bonjour,

    Je me permets de vous contacter car je recherche un emploi dans le milieu du sport et j’aimerai vous rencontrer.

    Ayant une expérience de 7 ans dans le domaine et ayant travaillé pour l’organisation de la Coupe du Monde de Rugby 2007 je me permets de vous contacter.

  2. Bonjour,

    Je suis étudiante à l’Ecole de Journalisme de Toulouse et nous préparons aujourd’hui votre venue à l’école ce soir. Je voulais savoir s’il était possible d’avoir de petites informations supplémentaires sur votre parcours personnel, universitaire et politique.

    Aussi, si vous pourriez répondre à ces quelques questions, vous nous faciliteriez aisément notre travail :
    Quand êtes-vous né et où ? Avez-vous toujours vécu à Toulouse ? Êtes-vous attaché à la ville et à quel point ?
    Quel a été votre parcours scolaire ?
    Quel a été votre parcours professionnel ? Les différents postes qui ont marqué votre parcours ?
    Depuis quand travaillez-vous pour la mairie de Toulouse ? Et plus particulièrement aux côtés de Pierre Cohen ?
    Pourquoi la politique ?

    Merci d’avance beaucoup et à ce soir,
    Pauline Landais-Barrau

  3. Bonjour, suivant avec intérêt l’éventuelle création de la cité du rugby sur l’île du ramier, je viens dès à présent proposer mes services à fin de développer ce projet
    Merci de rentrer en contact avec nous
    Cordialement
    Pour information, nous sommes 2 jeunes toulousains qui avons créer un concept Religion Rugby qui ce développe sous forme de franchise
    54 bis rue Alsace Lorraine 31000 Toulouse
    06.46.59.02.75

  4. Bonjour François,

    Les prochaines échéances électorales vont « sur médiatiser » certaines thématiques compliquées, ou nous avons pris du retard. C’est le cas des voies d’eau Toulousaines
    Nous savons, toi et moi, que nous ne sommes pas dans une logique identique, je suis et vais rester le « Juif Gauchiste » mais nous savons toi et moi qu’au-delà de nos démarches, nous appartenons à cette Gauche qui depuis plus de 30 ans a lutté dans les quartiers et pour ma part dans la vie économique afin d’obtenir le changement à Toulouse avec l’élection de Pierre.
    C’est la raison pour laquelle je te sollicite un rendez-vous afin de tenter de débattre d’initiatives concrètes d’ici 2014, c’est possible ! Pierre
    Je voudrais aborder avec toi un certain nombre de sujets, quelques pistes rapidement (et entre nous)
    —Sur la Garonne, c’est l’imbroglio total

    Garonne 2050, étiage en baisse et peur des inondations

    RPPN, bloqué depuis 1996

    Etudes Centre ville sur les Haltes Fluviales,

    Règles de navigation,

    Port de repli,

    Désenvasement en rade

    Navigation sur le Bras supérieur avec la problématique Saint Michel

    Entretien et gestion des berges

    Incapacité à obtenir des résultats avec les sports nautiques, malgré les investissements matériels, techniques et humains

    Blocage et refus des implantations pour de nouveaux sports nautiques à Toulouse afin de préserver les « piscines » pour la pratique de personnes extérieures à la ville

    Service non adapté à la problématique fluviale 7 jours sur 7, l’eau coule …..

    Absence de soutien et agression face au dossier de Chantiers d’insertion pour les berges, et ce dans le cadre des choix de notre Gouvernement

    Décalage avec Bordeaux, que nous pouvons certes justifier à la condition d’avoir du concret

    —Canal : La Conférence Mondiale des Canaux WCC13 à Toulouse en septembre 2013 ouvre un vaste forum sur l’avenir du Canal, de ses problèmes, de ses contraintes, des faiblesses, des moyens, et Il est trop facile de critiquer les femmes et les hommes de VNF qui d’ailleurs commence sérieusement à râler sur le discours politique local, débattre avec les Directions c’est normal, mais oublié systématiquement les « petites mains » syndiquées est ce normal ?
    Déjà fin 2010, lors du dernier Copil Canal au cours duquel Pierre Cohen annonçait la tenue de ce Congrès et ou tu étais présent, j’étais intervenu pour préciser que nous devions bien prendre en compte qu’un Congrès sur les Canaux ce n’est pas la location de chambres d’hôtels ! C’est un vaste Forum mondial qui allait accentuer les problématiques de notre Canal avec la médiatisation qui en découle, à l’époque beaucoup avaient souri… mais leurs sourires s’estompent au fil des jours.

    A cela nous pouvons ajouter

    Les Quartiers Fluviaux

    Les berges

    La gestion des eaux usées

    Le Port Saint Sauveur qui devient le Port des plaisanciers riches

    L’absence de volonté politique pour le maintien et le soutien à l’économie fluviale et n’évoque pas le Tourisme fluvial qui est lui abandonné !

    Le manque d’une Politique claire, régulière et concrète alors que Pierre à été un fervent défenseur

    Francois, je ne vais pas continuer cette litanie, car je pourrais évoquer les lacs Toulousains
    Aujourd’hui, j’ai envie de reprendre la formule « Noah soutient toujours Hollande : »Il arrive le match est pourri, les balles sont pourries, le court est pourri » L’ancien tennisman refuse le « Hollande bashing » et estime que « personne ne pourrait faire mieux à sa place ».
    En 2009 comme aujourd’hui en mai 2013, il m’apparaît urgent de « phaser » le fluvial pour 2014 , c’est possible !
    Nous pouvons « agir » concrètement afin de limiter les désagréments
    C’est la raison pour laquelle je te sollicite un rendez-vous afin de tenter de déterminer des initiatives concrètes d’ici 2014, c’est possible !
    En ne doutant pas de ton attention et en restant à ta disposition
    Amitiés Pierre Cardinale 06 87 96 08 90

  5. Monsieur le Maire,

    Je me permets de vous écrire, car j’ai lu récemment que la ville de Toulouse souhaitait réaliser une cité du rugby et qu’elle avait commandité un audit de faisabilité. Je souhaiterais savoir si vous avez eu la réponse du Cabinet d’audit, et si le projet a des chances de voir le jour ? Si tel devait être le cas, avez vous déjà pensé à une équipe pour le mener à bien ? Si cela était possible, je souhaiterez avoir l’opportunité de postuler pour la partie musée, car je suis passionné de rugby de longue date et attaché de conservation du patrimoine, spécialisé en muséographie. J’aurais beaucoup de plaisir à pouvoir concilier ma passion et mon savoir faire professionnel. Je me tiens à votre disposition pour toutes informations complémentaires.

    Dans l’attente de votre réponse et en vous remerciant par avance, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes salutations distinguées.

    Marc Tavernier
    6, rue Jean Lolive
    93170 Bagnolet
    0607563780

  6. Bonjour,

    Je me permets de vous écrire sur votre blog car sur le site de la mairie je ne suis pas sure que mon message vous soit parvenu. C’est que je tiens vraiment que ce récit soit lu par vous. Un récit qui vous concerne car il touche au domaine sportif et aux locaux de la municipalité. Le 11 juin 2013, je me suis rendu au gymnase Saint Sernin pour approcher la discipline Boxe anglaise. Il semblerait que cette pratique soit admirée au point qu’elle est aussi appelé « le noble art ». Mais, ce qui l’est moins, c’est que l’on m’a refusé l’accès à la salle. En effet, le gymnase Saint Sernin est configuré de tel sorte qu’il est difficile de trouver immédiatement la salle recherchée, j’ai dû demandé à un employé municipal qui s’occupe de l’entretien. Celui-ci d’un air péremptoire a rétorqué que l’entrainement était à « huit clos » et qu’il ne me laisserait pas entrer. J’ai trouvé sa réponse inadapté par rapport à l’espace public que l’infrastructure municipale représente à mes yeux. Il m’indique malgré tout le deuxième étage avec dédain et je m’engouffre dans les escaliers que je monte rapidement pour voir enfin à quoi ressemble un entrainement de boxe anglaise; là un usager d’une quarantaine d’année s’interpose, prétextant que l’entraineur l’avait missionné de sélectionner les futurs adhérents. En effet, il aurait eu quelques difficultés par le passé avec certains adhérents. Cependant, ce qui me choque dans l’aspect discriminatoire de ces interventions inopportunes, c’est que cela se passe au sein d’un lieu public brassant des valeurs citoyennes de tolérance et d’acceptation de la différence. Cette accueil qui m’a été faite pourrait tomber sous le coup de la loi si je voulais m’y arrêter quelque peu mais, hélas, cet état de fait se répète trop régulièrement pour moi dans cette jolie ville de Toulouse. J’en souffre!
    Merci d’en prendre acte et de remédier à cette injustice
    Cordialement

  7. Bonjour François,

    Ce mail pour te signifier que je n’ai pas été contacté, comme les années précédentes pour l’animation du Marathon du 27 octobre.
    Je suis fort étonné car apparemment ma prestation a été satisfaisante, confirmé par de nombreuses personnes.
    Dernière info : je serai à partir du 7 octobre animateur Officiel de la Fédération Française d’Athlétisme.

    Bonne réception

    Bien amicalement

    Christian REINA

  8. Bonjour Mr Briançon,

    Actuellement étudiant en journalisme à l’IEP d’Aix en Provence, je réalise dans le cadre de ma formation un reportage sur le rugby à Toulouse. En ce sens, je souhaiterai m’entretenir avec vous sur la politique de la ville à l’égard du sport. Si vous pouviez m’accorder une trentaine de minutes pour répondre à quelques questions je vous en serai très reconnaissant.
    Je serai à Toulouse de lundi midi à jeudi soir pour mon reportage, merci de m’indiquer vos éventuelles disponibilités.

    Cordialement,

    Alexandros Kottis

  9. Toulouse le 13 novembre 2013

    François Briançon
    Monsieur,

    Je vous écris en tant que coordinatrice des Lions Express que je représente, équipe d’étudiants engagés dans le Défi l’Express Grandes Ecoles 2014. Nous sommes étudiants à l’ECS (European Communication School) et notre équipe a été sélectionnée par le magasine l’Express pour représenter notre école et, au-delà, notre ville de Toulouse, dans ce challenge organisé sous la direction de Christophe Barbier. Ce défi nous oppose jusqu’à fin mars à 13 autres écoles et métropoles françaises A l’issue de ce défi nous devons entièrement réaliser un numéro spécial sur la ville de Toulouse (le 19 mars) et, parallèlement, entretenir par des articles, interviews, informations collectées, des pages Facebook, Twitter ou une page institutionnelle tenue par l’Express.

    Le numéro spécial de l’Express, sortant la semaine précédant les municipales, ne doit pas comporter, à la demande de Christophe Barbier, d’interview de personnalité politique. Mais nous pouvons (et devons), en attendant, rédiger régulièrement des articles sur la vie toulousaine et, dans le cadre de toutes nos pages Internet, rien ne nous empêche de rencontrer et d’interroger les acteurs importants de Toulouse d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Comme notre école a surtout été en relation avec vous et, qu’à titre personnel, je m’intéresse tout particulièrement à l’actualité sportive que je couvrirai à l’occasion, nous nous tournons d’abord vers vous pour un premier contact. Serait-il possible de se rencontrer pour un entretien sur les réalisations et projets de la ville de Toulouse dans ce domaine ?

    Dans un second temps nous souhaiterions rencontrer monsieur Benyahia pour les questions relatives à l’urbanisme ainsi que monsieur Joan Busquets lorsqu’il sera à Toulouse. Enfin il nous faudrait être mis en relation avec monsieur Pierre Cohen, d’une part parce qu’il nous semble impossible de rendre compte de l’actualité toulousaine sans l’avoir interrogé, d’autre part parce que nous souhaiterions faire une page où nous aurions de courtes vidéos (quelques secondes, du genre « je formule tous mes vœux de réussite à l’équipe des Lions Express qui représente Toulouse au Défi l’Express grandes écoles ») où les maires de Toulouse, présent et passés, si tant est que nous puissions les joindre et obtenir leur accord (l’un a déjà répondu favorablement) nous feraient part de leur soutien. Cet appui médiatique est pour nous capital, c’est ce qui peut booster notre audience. Nous partons avec un handicap, nous a-t-on dit à l’Express, Toulouse étant la métropole où l’hebdomadaire a le moins d’audience. En outre, les équipes travaillent sous la responsabilité d’un parrain (correspondant régional de l’Express) et si le nôtre est très présent et efficace sur le plan de l’encadrement technique, il est moins médiatique et introduit auprès des acteurs majeurs de la vie politique, culturelle, sportive par rapport à d’autres villes : nous devons seuls nous trouver les contacts, nous ouvrir des portes, ce qui nous est difficile car nous n’avons aucun notoriété et sommes déjà très pris, parallèlement, par nos études .

    Le soutien de la Mairie de Toulouse nous serait capital dans ce challenge. Pouvez-vous nous recevoir au titre d’adjoint aux sports ? Pouvez-vous parallèlement nous mettre en contact avec monsieur le Maire, nous dire où lui écrire, ou bien lui transmettre cette lettre ?

    Vous pouvez me contacter par mail (elodiegray9@gmail.com) ou par téléphone (06 66 86 89 20).

    En vous remerciant d’avance pour l’attention que vous aurez bien voulu prêter à ce courriel et dans l’espoir de votre collaboration et votre soutien, recevez, monsieur Briançon, l’assurance de nos sentiments distingués et, à titre personnel, mon lointain souvenir (j’habite avenue de Muret, ai été élève à Maurice Bécanne et me souviens de vous dans mon quartier et mon ancienne école).

    Elodie GRAY

    Coordinatrice des Lions Express

    Page institutionnelle l’Express : http://defigrandesecoles.lexpress.fr/ecs-toulouse/
    Page Facebook : https://www.facebook.com/pages/D%C3%A9fi-lExpress-ECS-Toulouse/246180875532091
    Page Twitter : https://twitter.com/defiexpresstlse
    Page Tumblr : http://thelionsexpress.tumblr.com/

  10. Bonjour,

    Je suis le fondateur de Bobler, un nouveau réseau social français utilisé par de nombreuses personnalités politiques comme Vincent Feltesse, NKM, Alain Juppé par exemple.

    Bobler compte plus de 30 000 utilisateurs après 4 mois de lancement et une très forte croissance dans toutes les villes de France.

    Le principe de ce réseau social est simple: pouvoir parler « vocalement » à ses électeurs.

    Je voudrais savoir qui je pourrais contacter dans l’équipe de campagne de Pierre Cohen pour en parler ?

    A très vite,

    Marc Antoine Durand
    06.58.83.61.90

  11. Je suis née à Toulouse, j’ai fait toutes mes études au lycée St Sernin et j’ai arpenté cette place des milliers de fois, y compris le dimanche matin au marché aux puces comme on l’appelait alors, et c’est le lieu de Toulouse que je montre en premier à mes visiteurs. JAMAIS cette place ne portera d’autre nom ! C’est une provocation lamentable d’un triste sire qui n’a sans doute rien d’autre à proposer. Merci à vous de vous faire notre porte-parole.
    R.O.G.

  12. La loi Macron et son effet désastreux sur la création d’entreprise pour une personne de moins de 30 ans

    Bonjour. Socialiste de toujours, ayant perpétuellement apporté ma voix (mon épouse également et ma fille depuis qu’elle est en âge de voter) à un candidat socialiste ou équivalent lors des élections, soutien du PS depuis de longues années (Mitterrand1981), membre cotisant du PS de 2012 à 2014 (Toulouse, section 9), la loi Macron va changer cet état de fait. En effet l’article 276 de cette loi modifie l’article L. 5141-1 de la 5ème partie du Code du Travail en abrogeant les 4° et 5° de cet article L.5141-1. Ainsi un jeune de 18 à 25 ans ou de moins de 30 ans non indemnisé ne peut plus bénéficier d’une exonération de charges sociales pendant les 12 premiers mois de son activité, dans le cadre de l’ACCRE (Aide à la création ou à la reprise d’entreprise). Ma fille, 25 ans, jeune diplômée (09 octobre 2015) en ostéopathie, va débuter son activité professionnelle en ouvrant un cabinet à la clientèle. Et contrairement aux informations données par l’agence URSAAF de Labège en août de cette année, elle sera redevable de cotisations sociales qui vont s’élever à 467 euros par mois la 1ère année (valeur forfaitaire) au lieu de 60 euros et de 667 euros la 2ème année (valeur également forfaitaire) au lieu de 467 euros, en addition des autres charges liées à l’activité (loyer du local/faible de 300 euros, électricité, téléphone, couverture santé et prévoyance, impôts locaux, etc …), ce qui amène une charge mensuelle de 997 euros contre 520 euros à déduire des premiers revenus. Il est bien évident que la hauteur de ces frais provoquée par la loi Macron est intolérable et qu’elle sera, sans aucun doute, dans l’incapacité de supporter ces différents frais pour les premiers de son activité. Cet article veut prendre l’argent où il n’existe pas alors que ce même argent n’est pas pris là où il est. Cette loi est un homicide au lancement des activités professionnelles des jeunes. Et je redis pour finir, que les candidats étiquetés PS aux prochaines élections ont d’ores et déjà perdu 3 voix, sans compter celle de l’ami de ma fille, socialiste depuis toujours comme ses parents. Bravo à l’infidélité de cet homme, M Macron, qui n’est pas digne de représenter les intérêts de la Gauche. Et un haro sur cette Gauche qui accepte que cet homme la représente au détriment des futurs acteurs économiques du pays. Frédéric Legrand, Toulouse.

  13. Vous assurez une vigilance sur les choix budgétaires municipaux : soutenez le collectif NAFSAM qui lutte contre le projet municipal de démolition/reconstruction du stade arnauné aux Minimes contre l’avis d’enquête publique et malgré l’opposition ferme des habitants : 10.6 millions d’argent public qui ne sont pas dans l’intérêt général, face aux hausses d’impots locaux,des tarifs municipaux, fermeture de la piscine d’Ancely, baisse des subventions aux associations….
    Nous souhaiterions vous adresser la copie du dernier courrier adressé au Maire.
    Merci par avance pour votre réponse.
    Cordialement
    Le Collectif

  14. Nous avons posté un commentaire ce matin sur votre blog concernant le projet de gaspillage de 10.6 millions d’argent public pour la démolition/reconstruction du Stade Arnauné Minimes ce matin et nous constatons qu’il n’y ait plus… ce choix budgétaire ne vous interpelle donc pas ou en tous cas la mobilisation contre doit être cachée ?
    Merci par avance pour votre réponse
    Cordialement
    Le Collectif

  15. Désolée, nous avons été trop vite en balayant la rubrique… notre interpellation n’avait pas été retirée.
    Dans l’attente de vous lire
    Cordialement
    Le Collectif

  16. Bonsoir,
    je vous informe d’une situation évolutive qui met à mal un dispositif, prennez en connaissance.
    Une pétition est en ligne sur le site https://pastoucheauxha.wordpress.com

  17. Bonjour M. Briançon,

    Je travaille chez POLITIZR, une startup Civic Tech qui travaille pour renouer le lien entre citoyens et élus. Bien que récente, notre communauté compte déjà des centaines de membres qui discutent de façon constructive sur des problématiques locales et/ou nationales, en faisant déjà un site de référence pour le dialogue citoyen / élu.

    Votre article sur la Ligne Grande Vitesse a retenu notre attention parce que le sujet est source de nombreux débats. Je vous invite à tester notre service et je me propose pour cela de publier cet article, à votre nom, sur notre plateforme: nous en ferons la promotion sur votre territoire, en s’appuyant en particulier sur Facebook, pour toucher un maximum de vos concitoyens.

    Tout cela est entièrement gratuit et sans engagement.

    Qu’en pensez-vous?

    Restant à votre disposition pour toutes informations supplémentaires,

    Bonne journée,
    Dorian Mahmoud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *