Catégories Blog-notes

Et si Toulouse 2030 cachait Toulouse 2020 ?


La manifestation Toulouse 2030 qui a eu lieu place du Capitole à la fin de la semaine dernière fera référence.
En effet, elle est, pour moi, la démonstration la plus concrète du fossé qui se creuse entre celles et ceux qui vivent au quotidien dans de bonnes conditions et les toulousains, les métropolitains qui connaissent des difficultés de logement, de transport, d’emploi, d’accessibilité …
Il faut que ces derniers en soient persuadés : la Start-up City que prépare le maire actuel de Toulouse, la droite toulousaine, les promoteurs et autres bétonneurs ne sera pas faite pour eux …, la ville de la réussite n’est pas pour les perdants, les exclus, les laissés pour compte !

Jean-Luc Moudenc a fait son choix, « son » Toulouse sera celui de la métropolisation merveilleuse et de ses grands ensembles à 5000 € et plus le m2 …. Pour les autres … allez vous logez ailleurs, allez patienter dans les bouchons !
Pour cela, le maire gentrificateur ne recule devant rien : 1 million d’euros dépensé pour une seule manifestation qui ne dure que trois jours. Si on le croit, cette « opération » n’aura pas couté un euro d’argent public … les mécènes – volontaires ou obligés ? – sont venus en nombre … On se prend a rêver que cet argent aurait pu être mieux employé pour payer plus correctement les sous-traitants pressés comme des citrons, pour aider les associations, pour sponsoriser une club sportif de quartier … mais non … destination cocktail et petits fours, vive l’entre-soi.

Un élu de la droite toulousaine, pris par une impulsion de sincérité, m’a fait cette confidence : «  tu comprends, il fallait absolument organiser cette manifestation maintenant car nous allons rentrer très vite dans l’année qui précède l’élection municipale avec toutes les restrictions liées au compte de campagne »
Quoi ? Je ne peux pas le croire ! Derrière Toulouse 2030 se cache en fait Toulouse 2020 ? … les gens ont vraiment mauvais esprit.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire