Il fallait l’oser, Moudenc l’a fait !

Seniors 5

Incontestablement, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse jusqu’en 2020, a le sens de l’à propos … à moins qu’il s’agisse de cynisme … ?
Le tweet ci-joint, publié aujourd’hui, en témoigne : « Toulouse amplifie son action de proximité en faveurs des séniors et de la lutte contre l’isolement et la précarité ».

48 Heures après un vote en conseil municipal de Toulouse qui pénalise nos aînés aux faibles revenus en leur imposant de payer, désormais, les transports en commun : il fallait l’oser, Moudenc l’a fait !

Parlons chiffres : pour encore quelques jours, les toulousains et les toulousains de plus de 65 ans bénéficient des transports gratuits. Cette mesure avait été prise par Pierre Baudis, en 1972, à une époque où les conditions de retraite et d’allongement de la durée de la vie n’étaient pas celles que nous connaissons aujourd’hui.

« Durant la campagne électorale, Jean-Luc Moudenc
avait promis le contraire, un nouveau mensonge … »

Autre temps, autre règle … en particulier pour celles et ceux qui, parmi nos aînés, disposent de revenus conséquents : pourquoi pas … c’est le principe d’une tarification solidaire.

Mais si on y regarde de plus près, cette décision n’a rien de sociale, bien au contraire : prenons le cas d’un retraité, qui vit seul avec une pension légèrement supérieure au minimum vieillesse … disons 810 € par mois, ce qui est fréquent. Pour se déplacer en utilisant les transports en commun, ce même retraité devra acquitter 120 euros par an soit 15 % d’un revenu mensuel … Social ? On peut en douter … Injuste ? Sans le moindre doute …

Dans tous les cas une mesure qui ne va pas dans le sens de la lutte contre l’isolement et la précarité … Bien au contraire.

« Durant la campagne électorale, Jean-Luc Moudenc avait promis le contraire … un nouveau mensonge … »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *