Jules Ferry est triste

JULES FERRY

 

Ce matin Jules Ferry est triste. Il faut dire que les informations ne sont pas enthousiasmantes : selon le test PISA effectué entre 2009 et 2012, notre système scolaire n’est plus aussi performant.

Le diagnostic est simple : malgré le talent et l’engagement des enseignants, la France vient de recevoir la facture des années Sarkozy. Certains diront, on connait la chanson, c’est toujours la faute aux autres. Pourtant les faits sont établis, mieux ils sont incontestables : suppression de 80 000 postes, destruction de la formation des enseignants, déscolarisation des jeunes enfants, démantèlement des RASED, attaques contre les remplaçants, … en clair dix années de pilonnage intensif de notre école laïque et de notre système éducatif, dix années d’une politique irresponsable.
Comme toujours dans l’histoire contemporaine, c’est la gauche qui doit réparer, qui doit réformer. La loi sur la refondation de l’école est une réponse appropriée face à l’ampleur des dégâts : soutien aux élèves en difficultés, réforme des rythmes scolaires, formation des enseignants, refonte des programmes … autant de chantiers désormais indispensables pour redonner le sourire à Jules Ferry.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *