Catégories Revue de presse

La belle unité de la nouvelle majorité se fissure déjà


logo

Ma réaction dans la Dépêche du Midi du 11/07/2014 au 100 jours de la droite au Capitole

«Ce qui importe au bout de ces cent premiers jours, ce n’est pas tant de savoir si Jean-Luc Moudenc a respecté ou pas son catalogue de promesses symboliques, mais plutôt d’analyser ce qu’il a fait en accédant au pouvoir, de décrypter les signaux qu’il a donnés sur la politique qu’il entend conduire ces six prochaines années. Or ce que nous observons dans la hausse des tarifs des CLAE, de plusieurs tarifs Tisséo, dans l’arrêté anti-prostituées ou l’arrêt du marché des précaires à Arnaud-Bernard, c’est une série de mesures antisociales qui ne vont pas dans le sens de la solidarité. C’est inquiétant. Je constate par ailleurs que la belle unité de la nouvelle majorité se fissure déjà sous l’effet du tandem Briand/Trautmann qui bride l’action politique au prétexte d’une crise financière dont Moudenc a conçu le scénario pour combler son déficit de légitimité. Pour devenir le sauveur de Toulouse il invente une catastrophe…».

Aucun commentaire

Laisser un commentaire