Laïcité : quand le maire de Toulouse insulte la mémoire de Calas et de Jaurès

laicite-drapeau-f

Le maire UMP de Toulouse n’a rien voulu savoir. Le Conseil de la laïcité mis en place en 2013  (Délibération relative à la création du conseil de la Laïcité),  qui visait à  » faire vivre la laïcité dans la cité et ainsi éclairer la municipalité sur des questions relevant du vivre ensemble… » est supprimé au profit d’une nouvelle structure « Toulouse Fraternité ».

Ce n’est pas un simple changement de nom mais bien une profonde modification : En effet Toulouse Fraternité (Délibération relative à la création de Toulouse Fraternité) se donne pour objectif de « confirmer pour que le libre exercice des cultes soit réaffirmé » et  de « favoriser la reconnaissance et le respect des différentes spiritualités qui font l’âme de notre cité ».

Incroyable conception de la laïcité qui veut promouvoir le dialogue inter-religieux :  Pour la droite toulousaine, la laïcité, c’est l’organisation de la coexistence des religions … et leur promotion !
La loi de 1905 et le principe de neutralité des institutions viennent de prendre un sérieux coup sur la tête. A Toulouse dans la ville de Calas et de Jean Jaurès !

Pour lire le communiqué de presse commun publié après le conseil municipal par les élus communistes, écologistes, socialistes et radicaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *