Le dialogue métropolitain est en marche

Dialogue métropolitainToulouse, Saint Gaudens, Auch, Montauban, Cahors, Rodez, Albi, Castres, Carcassonne, Muret … les grandes villes de Midi-Pyrénées – et même au delà – ont annoncé, le lundi 8 avril, la création de l’ Association du Dialogue Métropolitain.

L’idée a été lancée il y a deux ans, par Pierre Cohen. En Midi-Pyrénées,  la moitié de la population de la région – 1,3 millions d’habitants – vit sur seulement 5 % du territoire. Les villes sont confrontées à des problématiques particulières, elles développent individuellement des excellences territoriales dans les domaines du tourisme, de la culture, du patrimoine, de l’économie …alors sur toutes ces questions pourquoi, à partir de l’attractivité de la métropole toulousaine, ne pas travailler ensemble ?

Les maires, les présidents des intercommunalités, de gauche comme de droite, ont immédiatement répondu présents, tout comme Martin Malvy Président du Conseil Régional : « Le dialogue métropolitain est une opportunité formidable car il ne repose sur aucune arrière- pensée ; dans le contexte actuel de crise, ce dialogue ne peut que nous aider à nous en sortir ensemble, en nous enrichissant les uns et les autres, de ce qui nous rapproche et nous différencie, au-delà de nos frontières administratives et de nos sensibilités politiques.  » précisent les maires lors de leur première rencontre.

Ce lieu d’échanges et de dialogue a pour vocation de trouver des réponses collectives, plus pertinentes aux défis lancés par la croissance démographique et l’attractivité des territoires urbains. Quatre axes de travail ont, pour l’instant, été définis : le numérique, la culture et le tourisme, l’économie innovante, et enfin le plan climat et l’urbanisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *