Catégories Blog-notes

Les groupes de travail c’est bien, le courage c’est mieux !


2013-07-societe-gens-du-voyage-securite-JJ-miroir-640x360-1

L’histoire est parait-il un éternel recommencement.
Ce matin, à l’occasion du conseil communautaire de Toulouse Métropole de nombreux élus, déjà présents lors de la mandature précédente, ont eu une impression de déjà vu.

Rappel des faits : Le schéma départemental d’accueil des gens du voyage rend obligatoire l’aménagement de trois aires de grands passages pour les gens du voyage dont deux sur le territoire de Toulouse Métropole.
A l’occasion d’un vote unanime, le 29 septembre 2011, la Communauté Urbaine avait choisi un premier site, à Toulouse, celui de Montredon.
On connait la suite. Reniant son vote, jouant sur les peurs et les angoisses le candidat Moudenc avait fait de cette décision un point de clivage électoral démagogique. Devenu président de la Métropole, les incohérences de ses positions et son absence de proposition avait conduit une majorité des élus de gauche et de droite de la Communauté Urbaine à le mettre en minorité, au mois de juin dernier, alors qu’il soumettait au vote la suppression du projet Montredon.

Depuis le maire UMP de Toulouse, dépité par sa mise en minorité peu glorieuse, a du revoir sa copie et nous a proposé, aujourd’hui, une commission. Quelle ambition !
Au nom des élus socialistes Claude Raynal, maire de Tournefeuille, a pu obtenir un amendement précisant que cette commission devrait proposer le choix d’un site sur Toulouse et d’un second sur les autres communes de la métropole.
Le maire UMP de Toulouse a du se résoudre, à contre cœur, a accepter cette proposition.
C’est laborieux, mais nous avançons. Va pour la commission, mais il faudra également un peu de courage pour régler définitivement ce dossier et permettre à notre métropole de tenir ses engagements. Enfin !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire