Catégories Blog-notes

Non au retour de la voiture en ville !


ob_167e9c_brka8rlciaeuj04-jpg-large

Demain matin une manifestation est organisée place du Capitole par un collectif d’associations sous le mot d’ordre « Pour un rééquilibrage des transports en faveur des modes actifs et transports en commun. Non au retour de la voiture en ville ! »

Au moment où la droite toulousaine veut rééquilibrer en faveur de la voiture individuelle, cette initiative est importante.
Dans son argumentation le collectif associatif rappelle un élément essentiel, trop souvent ignoré par le débat parfois caricatural entre la voiture, les transports publics et les modes doux : l’enjeu de santé publique.
En effet les répercutions sur la santé respiratoire, en particulier chez les enfants et les personnes fragiles, de la réduction de la circulation automobile ne sont plus à prouver. : mieux circuler c’est mieux respirer.
Les progrès technologiques et les normes environnementales plus contraignantes appliquées aux constructeurs automobiles ne suffiront pas : c’est sur les comportements et les offres de transports alternatives qu’il faut agir.

Encore faut-il faire preuve de courage et ne pas céder trop facilement aux lobbys économiques, commerciaux et aux conservateurs du quotidien enfermés dans leurs habitudes.
Lorsque j’étais étudiant – il n’y a donc pas si longtemps 🙂 – on pouvait encore se garer en voiture … sur la place du Capitole. 30 ans pour faire changer les comportements … alors pourquoi faire aujourd’hui marche arrière ?

Télécharger l’appel

3 commentaires

Laisser un commentaire

  • Lattes

    … ou comment caricaturer un peu facilement… J’ai reçu l’ordre des médecins qui se plaignent de ne pouvoir visiter leurs malades, l’ordre des infirmiers qui n’arrivent plus à soigner en hypercentre, la chambre des métiers qui constate que les artisans ne peuvent accéder à leurs chantiers… mais c’est vrai qu’ils n’ont pas eu de réponse pendant 6 ans…

    • Didier Puech

      tu as raison JM, mais il y a énormément de tri à faire, les rues « piétonnes » sont pleines de voitures et camions qui n’ont rien à y faire. On peut aussi montrer les entrées et sorties du parking place du Capitole qui empruntent des rues piétonnes sans que ça ne serve aucun commerce et ne rende aucun service local.

  • Didier Puech

    Je crois qu’il y a trente ans, on ne pouvait plus se garer sur la place du Capitole. Je me souviens qu’en 1979-1982 il y avait déjà la croix au centre, et quand on rentrait tard le samedi soir, c’était un plaisir d’aller y pisser au centre entre copains…