Polémique inutile

Depuis 48 heures les partisans de l’ancien maire UMP de Toulouse tentent de faire naître, sur les réseaux sociaux, une nouvelle polémique inutile – et bien éloignée des préoccupations des toulousains – sur les conditions d’organisation du 7/9 de France Inter qui sera , en direct de Toulouse, lundi matin.
Quelques exemples :
Pierre Esplugas, porte-parole de l’UMP 31 : Proposition de débat municipale Tlse sur France inter lundi matin: Acceptation de JL. Moudenc, refus de P. Cohen. Fuite?
Yoann Rault Wita, porte-parole des Jeunes Pop : @PCohen qui refuse de débattre face à @jlmoudenc lundi sur @franceinter : le courage n’est donc pas de gauche !
Pierre Cohen a effectivement plusieurs fois été sollicité par la presse, depuis deux mois, pour participer à des débats face au seul candidat de l’UMP et a décliné toutes les invitations de ce type.
Pourquoi ? Tout simplement parce que pour le premier tour de l’élection municipale, quelles que soient leurs positions dans les sondages d’opinion, toutes les candidatures, toutes les listes et le rythme démocratique doivent être respectés. Les débats doivent permettre à chacun de s’exprimer. Puis le temps du second tour viendra.
Les portes-paroles de l’ancien maire UMP de Toulouse semblent l’oublier.
Cela montre bien leur mépris du débat démocratique et de la confrontation de toutes les idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *