Catégories A LA UNE, Blog-notes

Pour 320 € !


A la page 15 de son bilan électoral de campagne – payé par les toulousains – on peut lire ce titre surprenant : « la vie sportive et associative encouragée ».
Vérité ou mensonge ? Les responsables associatifs toulousains connaissent la réponse mais pour avoir un avis objectif il suffit d’examiner les comptes-rendus des conseils municipaux.

Prenons le dernier.
Un club de basket, implanté dans le nord toulousain, connu pour sa politique de formation en particulier vers la pratique féminine : subvention 2018 : 8 000 €, subvention 2019 : 7 680 € soit 320 € de moins !
Un club d’ handisport : subvention 2018 : 2 000 €, subvention 2019 : 1 920 € soit 80 € de moins !
Un club de football de quartier : subvention 2018 : 21 500 €, subvention 2019 : 20 600 € soit 900 € de moins !
Je pourrais prendre bien d’autres exemples, dans le domaine sportif mais également dans le secteur culturel ou social.

quelques centaines d’euros économisés
sur un budget de fonctionnement de 570 millions d’euros

A chaque fois la même décote – 4 % !
Au-delà des chiffres ce qui est significatif c’est la conséquence de ces quelques centaines d’euros économisés sur un budget de fonctionnement de 570 millions d’euros : transfert des charges financières vers les familles, non remboursement de frais pour les bénévoles, suppression de classes d’âge, mise en danger du devenir des associations …
En fait, c’est simple : pour les encourager, la ville de Toulouse baisse les subventions aux associations … c’est dingue !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire