Pour la mémoire d’Imad Ibn Ziaten

hommga_2_1

Ce matin avait lieu le dévoilement d’une plaque à la mémoire de l’adjudant Imad Ibn Ziaten lâchement assassiné le 11 mars dernier près du gymnase du Château de l’Hers.

L’ensemble des communautés religieuses, des institutions politiques, judiciaires, de nombreux élus et beaucoup de toulousains étaient rassemblés autour de Lafita Ibn Ziaten, venue, avec sa famille, honorer la mémoire de son fils.
Comme Pierre Cohen l’a rappelé « les victimes n’étaient pas seulement des enfants ou des adultes juifs, catholiques ou musulmans. Ils étaient nos enfants. Ils étaient tous des enfants de la République. Et c’est bien la République toute entière qui est fragilisée quand on porte ainsi atteinte à ses membres, quels qu’ils soient, dans toute leur diversité ». En effet c’est bien de la République qu’il s’agit :  la République qui accueille, la République  qui forme,  la République qui accompagne, la République qui protège.
La lutte contre le terrorisme est un combat de tous les instants pour laquelle la République ne doit avoir aucun relâchement, aucune faiblesse. C’est pour cela que l’enquête sur le dysfonctionnement de certains de nos services de renseignements et de police doit se poursuivre et aboutir.
Face au racisme et à l’antisémitisme, dans leurs manifestations quotidiennes ou dans le terrorisme, la République doit-être et sera toujours la plus forte. Elle l’a toujours montré dans l’histoire en se dressant pour défendre ses valeurs contre ses pires adversaires.
Dimanche 17 mars, c’est tous les républicains qui doivent se retrouver place du Capitole pour rappeler que la République que nous souhaitons, que nous aimons n’est pas celle du fanatisme, de la violence, du repli communautaire. La République que nous voulons c’est celle de la tolérance, du vivre ensemble et du respect. C’est aussi celle qui « affirme le droit et impose le devoir » comme l’écrivait Victor Hugo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *