Catégories Blog-notes

POUR UN CHOC DE DECENTRALISATION


636484-chocomiseajour.jpg
Depuis hier les commentaires se multiplient sur les propositions de François Hollande concernant le nouveau découpage régional. Je dois dire mon questionnement.
Questionnement sur la méthode qui oublie les citoyens, les élus locaux, les forces économiques, associatives et sociales et qui rappelle un jacobinisme prétentieux et parisien que l’on croyait oublié. Certes il y aura un débat parlementaire, mais la représentation nationale discutera t-elle sérieusement sans arrière pensée politique ou pressions régionales. J’en doute. N’y avait-il pas la place pour un grand débat national, sans tomber dans la piège d’un référendum inapproprié ? Ne va t-on pas faire pour la construction régionale ce que nous avons fait pour l’Europe, un territoire loin des citoyens ?
Questionnement sur la priorité accordée au découpage car la question de fond reste celle des moyens, des compétences, des moyens budgétaires. Des km2 supplémentaires suffiront-ils pour pouvoir se comparer aux dynamiques régionales allemandes ou espagnoles ? Ne pouvait-on pas aller plus loin pour créer un véritable pouvoir régional, un vrai choc de décentralisation ?
Questionnement enfin sur l’ambition avortée de réunir le grand sud-ouest dans une grande région puissante, cohérente, où les traditions, l’histoire, les identités sont convergentes. Sans l’Aquitaine, la future région ne perdra pas t-elle puissance et identité ?
Je souhaite que le projet du Président de la République aboutisse à une grande réforme. Malheureusement je constate que beaucoup de conditions ne sont pas réunies. Mais il n’est pas encore trop tard.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire