Toulouse Métropole : réunion du conseil communautaire

483458_10200385579094871_732149544_n

C’est un conseil communautaire décentralisée qui se tient aujourd’hui à Saint Alban. Généralement nos assemblées délibératives ont lieu dans les salons Vanel au 6eme étage de l’Arche Marengo. Mais régulièrement les élus communautaires se réunissent dans une autre commune de la métropole. Après Tournefeuille et Brugieres c’est donc Saint-Alban et son maire Raymond -Roger Stramare qui nous accueillent.

Parmi les dizaines de délibérations que nous avons voté trois me paraissent particulièrement importantes.
La première concerne le maintien des taux d’imposition à un niveau inchangé par rapport à celui de 2012. Une décision importante qui permet de concilier le pouvoir d’achat et notre politique d’investissement et de développement.
La seconde concerne la création d’une Autorité Organisatrice du Numérique afin de piloter la stratégie du numérique de Toulouse Métropole, d’assurer une cohérence entre les initiatives mais aussi avoir un rôle d’impulsion, d’innovation et de prospective. Pour en savoir pus vous prouver télécharger ici la lettre de mission de cette nouvelle autorité.
Troisième dossier important que nous avons travaillé ce matin celui de l’Autonomie. La Communauté urbaine a, en effet, engagé une démarche « Autonomie », pour relever le défi du vieillissement de la population, dans le cadre de ses compétences (développement économique, habitat, transport, urbanisme…). Toulouse métropole propose un plan d’actions autour de 7 axes: développer les partenariats, développer sur les quartiers un modèle de prévention de la perte d’autonomie, intégrer les innovations dans les EHPAD, favoriser un habitat adapté, structurer l’approche économique du vieillissement, construire un projet numérique, renforcer le positionnement de la maison intelligente.
Pour mettre en place cette dynamique, nous formalisons aujourd’hui le partenariat entre Toulouse métropole, le Gérontopole du CHU de Toulouse et les communes ou leurs CCAS du territoire métropolitain qui s’engageront dans la démarche « Autonomie ».
Enfin, une délibération qui me tenait particulièrement à coeur, celle en l’honneur de mon ami Serge Levy pour baptiser de son nom le stade d’athlétisme de Sesquières. Décédé en décembre 2011 après une longue maladie, Serge Levy a consacré sa vie au sport et plus particulièrement à la course à pied. Après avoir foulé le macadam des terres les plus lointaines, il a voulu faire partager sa passion aux Toulousains en créant le Challenge Raphaël Levy (du nom de son père) regroupant de nombreuses courses à pied dont la plus populaire est la Corrida organisée, chaque année, au coeur de la ville rose. Face à la maladie, Serge Levy a fait preuve d’un courage exemplaire. Toujours souriant, il aimait la vie et son engagement dans le sport témoignait de son extraordinaire dynamisme. Sa disparition a été une épreuve douloureuse et une perte immense pour l’athlétisme. C’est pourquoi, en accord avec sa famille, j’ai proposé d’honorer sa mémoire en baptisant le complexe sportif communautaire de Sesquières en son nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *