Catégories Blog-notes

Métro à Labège : la grave erreur de Jean-Luc Moudenc


thumbr-1

L’annonce, hier après-midi, par le président du SICOVAL, Jacques OBERTI, de l’échec des discussions avec Jean-Luc MOUDENC, maire de Toulouse, sur le prolongement de la ligne B est une très mauvaise nouvelle pour le développement de la métropole toulousaine et au-delà de notre région.

Alors qu’un consensus politique et un accord financier avaient été trouvés entre l’ancienne majorité de Toulouse Métropole et le SICOVAL, alors que l’enquête publique avait abouti à un avis favorable, alors que tout est prêt pour lancer les travaux, alors que le financement est calé, le maire de Toulouse persiste dans son intransigeance et refuse toutes les solutions intermédiaires proposées par le SICOVAL.

Ainsi, il renvoie tout simplement des dizaines de milliers de toulousains et de métropolitains dans les bouchons sans perspective réelle d’amélioration pendant de longues années.
Alors qu’i est indispensable de l’étendre, l’offre de transports en commun se voit entravée d’une extension attendue et nécessaire.

Par ailleurs, cette situation prive également les entreprises d’un marché conséquent au moment où la situation économique et l’emploi restent très préoccupants.

Si cette situation se confirme dans les prochains jours c’est une grave erreur politique.
Il est encore temps, pour le maire de Toulouse, de faire preuve de responsabilité et de reprendre au plus vite la concertation avec la volonté d’aboutir et d’engager au plus vite les travaux de réalisation.

6 commentaires

Répondre à Hélène Carré Annuler la réponse

  • Deromas

    Le PS envisage-t-il une campagne de communication sur la politique des transports depuis l’élection de Moudenc et donc pour l’interpeller publiquement sur ses décisions calamiteuses , son obsession à construire une 3ème ligne et donc à faire prospérer prestataires privés (Vinci), bouchons, pollution. Bref à faire de Toulouse le modèle dépassé de ville engorgée, anti-écologique, loin des innovations sur les transports sur lesquelles d’autres villes se sont engagées.

  • Bertrand Penhoat

    Je propose que soit lancée une vaste mobilisation au sein de l’agglomération toulousaine, et pas seulement au sein du Sicoval, pour exiger du SMTC Tisséo le prolongement de la ligne B, chantier nécessaire à la mobilité dans le sud-est de l’aire urbaine et compatible avec la création de la 3ème ligne de métro.

  • Pas content

    Je suis plus que lassé des politiques qui se renvoient la balle d’élection en élection. Un peu de concertation, quelles que soient les préférences politiques, ferait beaucoup de bien aux pauvres types qui se tapent les bouchons.

  • Hélène Carré

    Décision lamentable pour tous ceux qui travaillent à Labège, pour ceux qui y font leurs courses, pour les étudiants de l’ENSI A7… Que de bouchons encore en perspective.